PROGRAMME 2020/2026 :

(1.) Une gestion rigoureuse et soucieuse des contribuables à Groslay

1.1 : Pas d'augmentation d'impôts dus à la commune de Groslay et des élus actifs pour lutter contre les augmentations de taxes votées par la communauté d'agglomération CAPV.

1.2 : Obtenir toutes les subventions de l'Etat, de la Région et du Département et même de l'Europe auxquels nous avons le droit.

1.2.1 : Subventions pour l’isolation de nos bâtiments publics afin de réaliser des économies d’énergie avec le Ministère de l’Environnement (ADEME)

1.2.2 : Subventions pour la fête de la science (5000 € la première année, cela n’a rien coûté à la commune)

1.2.3 : Subventions pour des activités pour les jeunes avec les club CNRS Jeunes Science et Citoyens subventionnés par le Ministère de la recherche.

1.3 : Réaliser un audit complet de la municipalité dès avril 2020 et le publier sur le site de la mairie.

1.4 : Réaliser des économies sur de nombreux postes.

1.4.1.1 : utilisation de pompes à chaleur et économies d'énergie.

1.4.1.2 : Isolation des bâtiments municipaux.

1.4.1.3 : Récupération des eaux pluviales.

1.4.1.4  : Faire le bilan énergétique et économique des panneaux solaires à l'école des Glaisières et voir si d'autres implantations sont possibles.

1.4.2 : Utilisation de logiciels libres et gratuits, moins d'impression sur papier, favoriser les réunions en ligne et les visioconférences, limiter les déplacements, mieux gérer notre parc de véhicules.

1.4.2.1 : Bilan de l'évolution de la consommation en papier et cartouches d'encre à partir de 2019.

1.4.2.2 : Utilisation de logiciels libres et gratuits, moins d'impression sur papier, favoriser les réunions en ligne et les visioconférences.

1.4.2.3 : limiter les déplacements, mieux gérer notre parc de véhicules : suivi GPS des véhicules et vélos.

1.4.2.4 : Acheter un vélo avec panier de transport pour l'appariteur et faire en sorte que tous les déplacement dans Groslay soient effectués à vélo.

1.4.3 : Mieux contrôler l'attribution des subventions : Prendre en compte les liquidités sur le compte, les types de dépenses, recentrer sur les activités, éliminer les actions qui n'ont rien à voir avec le but de l'association, comptabiliser l'utilisation des salles dans la subvention, prendre en compte le % de Groslaysiens. Ne plus financer les associations non Groslaysiennes ou qui n'ont pas d'activités spécifiques sur Groslay ou au profit des Groslaysiens .

1.4.4 : Diminuer la subvention au CCAS en ne prenant en compte que les sorties et le repas des seniors et ce qui est obligatoire.

1.4.5 : Ne plus faire de pots ou réceptions systématiques et limiter à des alcools moins chers : bière, cidre, vin blanc de base (pots qui disparaissent : Vœux du maire, 8 mai, 11 novembre, pots des associations qui seront désormais à leur charge), Seuls deux voeux du Maire seront maintenus en 2023 (mi-mandat) et 2026 (bilan du mandat).

1.4.6 : Pour le repas des seniors le service se fera avec les bénévoles uniquement : 2 ou 3 bénévoles par table soit 20 ou 30.

1.4.7 : Recadrer les congés du personnel de la cantine : 5 semaines de congés payés uniquement et les personnes de tous les services n'ayant pas un temps complet seront payées en fonction du % de présence et non à 100%.

1.4.8 : Ne plus mettre de fleurs annuelles et diminuer l'arrosage en paillant au maximum ou en mettant du BRF ou mulch non résineux à la surface sur au moins 10 cm de hauteur.

1.4.9 : Se servir du comité des fêtes pour faire les achats groupés de fournitures sur internet : ramettes moins cher.

1.4.10 : Faire le bilan des achats de fournitures sur une année et regrouper si différentes commandes en particuliers le papier : limiter à 75g/m2 et non 80g/m2.

1.4.11 : Ne garder que deux imprimantes couleur, celle de la communication et celle du cabinet du maire pour le prochain contrat (se renseigner de la possibilité de changer les contrats).

1.4.12 : Ne plus imprimer les dépliants de l'espace jeunesse mais envoyer les documents en pdf par email, Idem pour toutes les invitation des élus et autres qui seront exclusivement envoyées par mails.

1.5 : Avoir un élu en charge du contrôle des achats et pas seulement des finances et obtenir les prix les plus bas en comparant les prix.

1.6 : Revendre le matériel usagé aux enchères des Mairies et des Collectivités ce qui n'est pas le cas à Groslay. (https://www.webencheres.com/).Où finissent certains matériels amortis, on ne le sait pas actuellement (ordinateurs, ...) ?

1.7 : Publier les comptes détaillés de la commune sur le site de la Maire.

1.8 : Sortir des syndicats inutiles dans la mesure du possible : Butte Pinson 11000 € d'économie par an.

(2.) Une municipalité enfin démocratique, transparente et à l'écoute des citoyens

2.1 : Associer la population aux décisions par le biais de consultations ou de référendums locaux. Tout projet important (gros budget) du conseil municipal pourra faire l'objet d'un débat avec les Groslaysiens.

2.4 : Un élu sera désigné dans chaque quartier et sera associé avec un Policier Municipal comme référents. Ces deux acteurs seront en lien permanents avec les habitants, le ou les bailleurs, les associations locales, etc, ...

2.5 : Nous perpétuerons les actions engagées à l'égard des associations locales et nous serons à leur écoute. Nous mettrons particulièrement l'accent sur l'aide de gestion, logistique et matérielle. Nous mettrons en place une maison des associations rue du Dr Goldstein, dans les grands locaux du "Moulin de l'Aunay" derrière le terrain de la Coque sur 850 m2 utiles.

2.6 : Contrairement à l’équipe précédente nous maintiendrons les locaux existants notamment le mille club et la maison Berthoud.

2.6.1 : Réhabiliter les deux bâtiments en les isolants thermiquement (Mille club et Berthoud).

2.7 : Pour certains projets afin qu’ils soient réalistes, soucieux de nos finances et ambitieux nous renforcerons les partenariats avec les communes de la CAPV.

(3.) Une Mairie moderne, efficace et réactive au service des administrés

3.1 : Création d'une mission “qualité” chargée du contrôle des travaux et actions engagés, de leur suivi dans le temps et de collecter le niveau d’appréciation des administrés.

3.2 : Nous rendrons compte publiquement de l’état d’avancement de notre contrat de mandature de façon annuelle.

3.3 : Transparence totale sur l'ensemble des documents de la commune : Comptes, projets, ...

3.4 : Une mini permanence bimensuelle sera assurée le samedi matin en Mairie pour les personnes qui ne peuvent s'y rendre en semaine.

3.5 : Organiser des achats groupés à l'aide d'une page en ligne sur notre site pour d'autres biens de consommation : fournitures scolaires, fuel domestique, bois de chauffage, ...

3.6 : Nous développerons les démarches administratives réalisables en ligne ou à l'aide d'un document électronique avec un fichier Excel (ex : Demandes de places en crèche, Demandes de subventions des associations...).

3.7 : Nous proposerons des points d’accès gratuits à l’internet et soutiendrons des actions d’initiation pour toutes les générations. Nous ferons la promotion de la médiathèque actuellement sous-employée.

3.8 : Logiciels libres et gratuits à la mairie : OPEN OFFICE en replacement d'OFFICE obligatoire pour les enseignants conformément au ministère de l'éducation nationale dès 2020 puis progressivement pour tous les employés.

3.9 : Créer des dossiers partagés avec tous les dossiers et des droits (faire un organigramme des droits) et ne plus mettre de pièces jointes en internes mais des liens vers les dossiers et les fichiers afin de ne pas alourdir le réseau.

3.10 : Scanner tous les documents et le courrier entrant du Maire et le nommer selon des règles établies et le mettre dans un dossier courrier entrant.

3.11 : Modernisation des échanges entre les services de la ville par la numérisation des documents.

3.12 : Les arrêtés et les documents relatifs aux arrêtés seront conservés sous forme numérique uniquement dans un dossier partagé.

 

(4.) Groslay une ville qui attire les praticiens de santé et dotée d'une maison médicale pluri-professionnelle

4.1 : Dans un local appartenant déjà à la mairie nous pouvons installer immédiatement 2 médecins déjà identifiés qui seraient locataires. Nous avons aussi un projet d'achat d'un local déjà existant sur Groslay permettant d'installer au minimum 4 médecins locataires au plus tard en 2021 avec un secrétariat pour les décharger de leurs taches administratives. Puis nous poursuivrons jusqu'à atteindre un taux de médecin/habitant de la ville tels que nous l'avions connus avant les départs en retraites de certains de nos praticiens ces dernières années.

4.2 : Nous poursuivrons le projet à plus long terme de maison médicale pluri-professionnelle subventionné par l'agence régionale de santé (ARS) avec des médecins déjà en place mais aussi de jeunes praticiens que nous ferons venir.

(5.) Les enfants à Groslay, de la crèche à l’école communale et au-delà

5.1 : Pour les crèches, les assistantes maternelles et d’une manière générale pour l'accueil de la petite enfance nous  proposons dans un premier temps de faire l'état des lieux des besoins et de mettre en adéquation durant la prochaine mandature l'offre et la demande à des prix accessibles. En effet, beaucoup de parents Groslaysiens sont des actifs avec une forte proportion de gens qui ont des horaires très contraignants et qui n'ont pas le service dans ce domaine à la hauteur des impôts qu'ils acquittent. Il faut impérativement que durant le prochain mandat nous arrivions à satisfaire les besoins concernant la petite enfance pour chaque famille et notamment pour les personnes qui travaillent.

5.2 : Pour le centre de loisirs il en est de même, il faut que cela soit accessible à tous les enfants des parents qui travaillent et aussi bien sur le quartier des Glaisières que sur le quartier du centre car beaucoup de personnes des Glaisières et de la partie à l'est de la voie de chemins de fer ont le sentiment de payer des impôts mais de ne pas avoir les mêmes services que le reste des Groslaysiens, il faut valoriser ce quartier jusqu'alors délaissé sans raison logique.

5.3 : Nous favoriserons les aliments issus de l’agriculture biologique et les produits issus du commerce équitable dans nos restaurants scolaires, nos structures d’accueil de la petite enfance et les manifestations publiques.

5.4 : Créer des prix scolaires dans diverses disciplines pour récompenser les enfants.

5.5 : Création d’un conseil municipal des enfants.

5.6 : Faire le bilan du transport scolaires vers les différents établissements hors de Groslay et les améliorer (Montmagny, Deuil, Enghien).

5.7 : Recruter des animateurs et responsables diplômés pour le centre de loisir. Après une formation complémentaire et un diplôme spécifique, un animateur enfant peut devenir animateur sportif (BPJEPS), animateur socioculturel (BPJEPS, DUT carrières sociales option animation sociale et socioculturelle, Deust animation et gestion des activités physiques, sportives et culturelles, licence pro), animateur territorial (sur concours) ou encore directeur d'accueil collectif de mineurs (BAFD, BPJEPS, DUT CS).

5.8 : Réaliser un classeur ou catalogue informatisé des animations passées ayant eu lieu à la fois au centre de loisir et à l'action Jeunesse de façon à  pouvoir copier les animations de sorte que l'on puisse les réaliser en interne par la suite (matériel, déroulement, effectif, ...).

(6.) Sports, loisirs et culture et la jeunesse à Groslay

6.1 : Nous créerons un fablab avec une association déjà existante sur Groslay avec des imprimantes 3D, des appareils à commandes numériques et proposerons des cours d’initiation à des logiciels de CAO, de modélisation, …

6.2 : Nous développerons une bricothèque.

6.3 : Développer l'initiation à la musique mais aussi à la danse pour les petites filles et les petits garçons avec une subvention donnée pour chaque inscription à la MLC d'un enfant habitant la ville uniquement (réduire le coût/enfant).

6.4 : Nous maintiendrons les locaux de l’actuelle MLC que l’équipe en place souhaite supprimer (Mille club, …).

6.5 : Nous maintiendrons notre soutien aux associations en place et favoriserons leur développement auprès des Groslaysiens de tous âges.

6.5.1 : Les associations non Groslaysiennes à caractère caritatif et ne représentant aucun intérêt pour les Groslaysiens en terme d'activité ne recevront plus de subventions : L'école du chien, le téléthon, …

6.5.2 : Les associations devront fournir leurs comptes détaillés avec l'ensemble des factures et se fournir pour la nourriture auprès de fournisseurs Groslaysiens pour le pain par exemple s'ils veulent obtenir une subvention.

6.5.3 : Les associations subventionnées devront fournir du texte et des photos de qualité régulièrement pour alimenter le journal de la ville : une fois par trimestre et participer au moins une fois par an à une activité communale organisée par la ville.

6.5.4 : Lors des manifestions organisées par les associations elles devront fournir un service d'ordre pour assurer la sécurité de leur dispositif comprenant au moins deux personnes et une équipe technique pour assurer le montage le démontage de leurs dispositfs et le nettoyage des locaux ou terrains prêtés à cet effet.

6.5.5 : Le prêt de salles devra rentrer dans le calcul des subventions sous forme de subventions en nature (colonne supplémentaire sur le document Excel). Une association qui ne demande pas de subvention en numéraire devra néanmoins faire une demande dès lors qu'elle demande une salle ponctuellement au cours de l'année ou de façon plus régulière.

6.6 : Développer de nouvelles activités sportives avec des animateurs Groslaysiens (escalade, parcours d'obstacles à pieds, ...).

6.7 : Avec l'aide d'une association groslaysienne et d'un chef cuisinier qui compte parmi nos candidats, nous souhaitons développer une école du goût et de la cuisine. Organiser des salons sur les thèmes des produits du terroir et du vin.

6.7.1 : Organiser le salon des vins pour mars 2021 et jusqu'en 2026.

6.8 : Organisation d'une randonnée pédestre découverte une fois par an pour découvrir l’histoire et le patrimoine de Groslay. Cette randonnée sera ouverte à tous mais plus particulièrement aux nouveaux arrivants. Un site internet dédié à notre patrimoine sera aussi mis en place.

(7.) Les seniors à Groslay, plus de services et d'accompagnement

7.1 : Permettre aux personnes âgées ou handicapées de faire leurs courses sans se déplacer et à moindre coût.

7.2 : Nous faciliterons la mise en place d’une aide à la vie quotidienne, de services de proximité, (...) d’aide au maintien à domicile.

7.3 : Proposer des sorties à de bons tarifs en mutualisant les coûts avec des communes proches.

7.4 : Nous dynamiserons et diversifierons les activités au foyer Joseph GAUTHRON.

(8.) Groslay, une ville sûre et tranquille

8.1 : Nous nommerons des médiateurs bénévoles par quartier parmi nos élus pour aider à désamorcer et résoudre les petits conflits de voisinage. Le respect des règles de bon voisinage et des lois sera une de nos priorités.

8.2 : Mise en place d’un Groupe Prévention et sécurité avec plusieurs acteurs : L’élu de quartier, le Policier Municipal de quartier, un officier ou référent de la Police Nationale, un ou des représentants du quartier, associations, bailleurs, etc, ... Ce groupe se réunira chaque mois et à des réunions qui peuvent être déclenchées suivant les évènements.

8.3 : La police municipale sera mieux gérée, encadrée, contrôlée, avec des critères de sélection plus drastiques, plus présente dans nos rues et effectuera des rondes suivies par GPS 24h/24 7j/7, le tout à effectif constant, actuellement 8 personnes.

8.3.1 : Utiliser les effectifs de police sur des créneaux horaires mieux répartis et pas seulement durant la journée mais aussi avec un groupe de nuit. Demande de création d’une brigade intercommunale de soirée et de nuit auprès de la communauté d’agglomération (coût calculé selon le nombre d’habitants sur la commune).

8.3.1.2 : Ne pas donner de vacances pour la police durant juillet et août afin de garder le maximum d'effectifs pour la surveillance des habitations des administrés en vacances.

8.3.2 : Ne pas employer la police municipale pour la traversée des écoles, cela peut être assuré par des agents en gilets fluorescents et des ASVP (Agents de Surveillance de la Voie Publique).

8.3.3 : Ne pas utiliser la police municipale pour des activités privées ou ludiques. Mais dans des cas exceptionnels où la Police Municipale serait sollicitée dans le cadre de manifestations privées mais ayant un intérêt communal, une grille tarifaire devra être mise en place en amont lors d’un conseil municipal.

8.3.4 : Imposer des rondes systématiques et contrôlées dans l'espace et le temps à l'ensemble de l'effectif de la police municipale. Ces rondes devront prendre en compte les zones à risques définies par les statistiques des délits et des zones aléatoires. La mise en place de fiche mission (avec un compte rendu) devra être activée pour les faits importants. La Police Municipale devra effectuer des points fixes sur des lieux appelés “points de centralité” (ex : Gare SNCF à l'heure des retour de travail).

8.3.5 : Rajouter des caméras sur des zones qui posent problèmes et qui n'en sont pas pourvues (nous pouvons bénéficier de subventions substantielles pour les financer).  Il faudra notamment positionner des caméras aux entrées / sorties de la ville.

8.3.6 : Avoir un délégué à la police parmi les élus qui effectue des contrôles systématiques du travail effectué et de la qualité du service.  L’Elu à la sécurité devra être proche de la PM tout en respectant ses prérogatives et en ne se substituant pas au chef de service.

8.3.7 : Prévoir un groupe (binôme) motorisé léger (motos tous-terrains) ou d'intervention rapide pouvant intervenir en moins de 5 minutes sur des signalements fait par des Groslaysiens.

8.3.8 : Conseiller les résidences sur les moyens à mettre en œuvre pour faire cesser les incivilités dans leurs quartiers : fermetures, digicodes, etc, ... Ces conseils devront paraitre dans le journal de la ville, sur le site internet et notamment sur les panneaux d’informations.

8.3.9 : La gestion du stationnement devra être assurée par des ASVP moins onéreux que des policiers municipaux. Présence de quatre ASVP en permanence sur la commune et vérifications plus régulières des zones bleues.

8.3.10 : Impliquer les riverains pour qu'ils soient plus vigilants (voisins vigilants) et préviennent notre binôme "intervention" en cas de suspicion ou de délit à l'aide d'un numéro d'urgence "police municipale" donné aux Groslaysiens. Création d’une fiche de signalement sur le site de la ville. Un service centralisateur en mairie se chargera de faire le dispatching auprès des différents services (PM, technique, urbanisme etc…). Une réponse devra être systématiquement fait pour la prise en compte et un retour après mission.

8.4 : Des caméras vraiment utiles : nous ferons le bilan des caméras déjà présentes et ferons le point avec la population sur la nécessité d'en rajouter. Nous ferons aussi le point sur l'efficacité de celles déjà en fonctionnement et demanderons le cas échéant des comptes à ceux qui les gèrent. Nous demanderons un accès direct de la police municipale de Groslay à ces caméras qui sont actuellement exclusivement gérées par un centre à Soisy-sous-Montmorency. Report des images sur la commune avec une possibilité de les piloter par l’intermédiaire du Chef de service et d’un PM.

8.5 : Des plaintes et des actions seront systématiquement effectuées par la Mairie auprès de la police pour tout délit commis sur des zones dont la Mairie est responsable : tirs au fusils sur des espèces protégées, rodéos, feux polluants pour récupérer les métaux, ...

8.6 : Nous formerons tous les écoliers à la conduite cycliste et au bon comportement en tant que piétons.

8.7 : Nous mettrons en place des points de rassemblement des enfants en partance pour l'école et assurerons leur acheminement sécurisés jusqu'à l'école.

8.8 : Les places de parking publiques appartenant à la ville de Groslay seront gratuites pour les Groslaysiens mais payantes pour ceux des autres communes à un prix supérieur au prix du stationnement sur Enghien et Montmorency. Une vignette sera distribuée en Mairie à cet effet avec une identification infalsifiable (Utilisation du numéro de la plaque d'immatriculation comme référence). Par ailleurs, nous créerons des places supplémentaires à l'est de la voie ferrée.

8.9 : Envisager le déplacement du poste de PM vers le secteur de la gare SNCF de manière à avoir la police plus présente sur ce quartier sensible.

8.10 : Nous ferons respecter les limitations de vitesse par des contrôles radar systématiques tous les jours dans les rues d'entrée ou de sortie de ville le matin et le soir : rue d'Enghien, rue de Montmorency, rue du Lac Marchais, rue Jules Vincent, rue de la Station, rue Jean Jaurès, rue de Montmagny, rue du Dr Goldstein, Chemin du Savat, rue Jean Briquet.

8.11 : Mettre des caméras de surveillance dans les ateliers et à la cantine.

(9.) Groslay verte et vertueuse, dans un vrai développement “durable”

9.1 : Préserver la qualité de vie et les espaces verts sur la commune de Groslay. Notre liste sera très attentive à préserver les espaces encore verts et naturels de notre commune. Par ailleurs, nous allons reconquérir les friches vertes (Carrières, réserves du BIP,...) et nous recréerons une zone humide. Nous arborerons les entrées de ville proche de la RD 301 (Ex N1). Nous planterons plus d'arbres dans tous les espaces publics.

9.2 : S'associer et fédérer les élus à la lutte contre les nuisances aériennes en s'opposant notamment à la création du terminal 4 à Roissy.

9.3 : Nous favoriserons les achats solidaires et responsables. La commune se fournira en produits issus des productions locales pour ses manifestations publiques.

9.4 : Nous favoriserons les aliments issus de l’agriculture biologique et les produits issus des producteurs locaux dans nos restaurants scolaires, nos structures d’accueil de la petite enfance.

9.5 : Nous soutiendrons les AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) ou marchés bio et locavores dans notre marché communal.

9.5.1 : Créer une deuxième AMAP.

9.6 : Nous créerons une recyclerie ou "ressourcerie" ou matériauthèque pour donner une seconde vie à du matériel et à des matériaux usagés initialement destinés à être jetés.

9.7 : Parallèlement, nous organiserons une "bricothèque" dans notre projet de "fablab" (lieu ouvert au public où il est mis à disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets) avec du matériel de découpe, perçage, etc ... à des plages horaires données au sein de la maison des associations et gérée par l'une d'entre elles.

9.8 : Nous rechercherons la meilleure performance environnementale (diagnostics thermiques, isolation, pompes à chaleur, minuteries et détecteurs de présence pour l'éclairage, récupération des eaux pluviales de toutes les surfaces couvertes et pour toutes les constructions publiques (écoles, salles, bureaux, ...) nouvelles ou à rénover en nous appuyant au maximum sur les subventions de l'Etat.

9.9 : Nous aiderons les particuliers à s’informer sur les moyens d’améliorer le rendement énergétique de leur logement.

9.10 : Éducation au développement durable et éveil à l'esprit scientifique à l'école communale (Visite de musées, centre de recherche, expositions, ...).

9.11 : Nous créerons un jardin pédagogique pour les enfants. Nous renforcerons le jardin patrimonial. Nous créerons une pépinière municipale pour semer, bouturer des plantes et des arbres et arbustes destinés aux espaces verts.

9.11.1 : Nous créerons un jardin pédagogique pour les enfants. Créer une grande mare dans le jardin pédagogique.

9.12 : Nous choisirons des espèces végétales rustiques et peu gourmandes en eau pour nos espaces fleuris. Nous planterons des plantes mellifères et des plantes et arbustes favorisant la nidification des oiseaux mais aussi qui leur fourniront de la nourriture ainsi que de nombreux autres arbres dans les espaces publics.

9.12.1 : Faire des boutures de plantes (fleurs, arbustes, arbres) résistantes à la sécheresse, vivaces et mellifères.

9.13 : Le ramassage des déchets verts destinés à être broyés sera assuré périodiquement par un attelage à cheval.

9.14 : Nous achèterons un broyeur à végétaux pour faire des campagnes de broyages par quartiers.

9.15 : La Mairie compostera ses déchets verts.

9.16 : Nous aurons une politique incitative pour favoriser le compostage dans les bâtiments collectifs.

9.17 : La Mairie mettra dans tous ses parcs et jardins de nombreux nichoirs (au moins un par arbre et bâtiment) pour accueillir les espèces d'oiseaux locaux (passereaux, rapaces, ...), mais aussi les chauve-souris. Elle mettra aussi des abris pour l'hivernage des hérissons.

9.18 : Nous étendrons les jardins familiaux notamment sur les emprises du BIP afin de les valoriser.

9.19 : Nous créerons un prix pour les maisons et les résidences les plus vertueuses en matière environnementale.

9.20 : Nous maintiendrons et renforcerons la fête de la nature et du développement durable chaque année.

9.21 : Nous économiserons les consommables (papier, encre, ...) en les remplaçant chaque fois que c'est possible par des moyens de communication numériques.

9.22 : Formation des personnels d’entretien à la bonne utilisation des produits ménagers afin d’éviter les mauvais mélanges et les surdosages.

9.23 : Soutien et mise en avant à travers la communication de la ville, de toutes les initiatives individuelles et collectives de respect et d’entretien de la nature (nettoyons la nature, trashtag, etc, ...).

9.23.1 : Créer deux journées de nettoyage / an avec les élus  + autres bénévoles.

9.24 : Surveillance par la police municipale, de nos parcs et sentiers afin de combattre les dépôts d’encombrants et les éventuelles pollutions possibles et investigations et dépôts de plaintes systématiques pour retrouver les pollueurs et les faire condamner. Les agents pourront enquêter sur des pollutions (rejets dans l’atmosphère ou dans les sols) pouvant avoir des conséquences sur la santé de la population.

9.25 : Nous œuvrerons pour faire disparaitre les "casses" le long de la RD 301 ou ex N1 et nous arborerons les entrées de ville.

9.26 : Créer des garages à vélos supplémentaires et sécurisés près de la gare.

9.27 : Créer un espace de vente de produits d'entretiens en vrac (sans emballages) vendus au poids pour limiter les déchets plastiques : détergents, lessives linge, produits vaisselle, savons, shampoings, détachants, lave-vitre, liquide de refroidissement, sel régénérant, ...

9.28 : Favoriser et inciter au transport collectif hors SNCF (bus, covoiturage, ...) vers les autres villes de l'agglomération.

9.29 : Récupérer les métaux en dehors des jours de collecte des objets encombrants et les revendre au profit de la mairie, du comité des fêtes ou de la caisse des écoles.

(10.) Un urbanisme à taille humaine et respectueux de notre patrimoine et de l'environnement

10.1 : Nous pensons que Groslay n'a pas vocation à devenir une commune de plus de 10 000 habitants. Par ailleurs, nous ferons en sorte de respecter le plan d'exposition au bruit qui limite les constructions. Nous ne souhaitons pas voir notre ville se bétonner. Nous aurons une réflexion sur le Plan Local d'Urbanisme de façon à laisser une place importante aux espaces verts.

10.2 : La municipalité sera sobre en matière de construction.

10.3 : Défendre notre identité au sein de l'agglomération de la CAPV, par l'histoire des lieux et bâtiments et la valorisation des paysages qui font le charme de Groslay.

10.4 : Maintenir le marché à sa place actuelle à la place d'un projet immobilier qui pourrait survenir selon les dernières informations.

10.4.1 : Relancer le marché dès septembre 2020. Retirer la gestion à l'association en charge de ce marché. Rendre gratuit les emplacements pendant au moins une année. Prendre contact avec des commerçants dans différents domaines y compris avec des arboriculteurs et producteurs groslaysiens. Faire de la communication autour de ce marché.

10.5 : Nous ferons un bilan des problèmes liés à la voirie (trottoirs, poteaux mal placés, chaussée, circulation, éclairage, ...) et mettrons en place un plan d'action pour mettre fin à des situations qui durent depuis trop longtemps dans de nombreuses rues délaissées.

10.6 : Nous entamerons une réflexion avec les différentes sociétés concernées sur l'enfouissement des réseaux aériens d’électricité et de télécommunications comme c'est déjà le cas dans certaines communes du Val d'Oise.

10.7 : Créer rapidement un permis de louer selon les zones et lutter contre les marchands de sommeil : Rue du Général Leclerc, Rue Carnot, Rue Anatole France, Rue de Montmorency, Chemin des Thioux, Rue Thiers, Rue Charles Bonnette, Bas de la rue du Dr Goldstein.

(11.) Une activité économique et commerçante renforcée et dynamique

11.1 : Nous interdirons la transformation des baux commerciaux en baux d'habitation dans la rue principale. Par ailleurs nous agirons pour retrouver une boucherie, une charcuterie sur la commune.

11.1.1 : Nous aiderons à la création d'une association des commerçants et artisans de Groslay.

11.2 : Nous aiderons les Groslaysiens souhaitant créer leurs entreprises : aide administrative, conseils de la part d'anciens salariés et dirigeants.

11.3 : A la maison des associations nous créerons un bureau et une salle de conférences qui sera ouverte aussi aux entreprises et aux auto-entrepreneurs  pour recevoir des clients et des fournisseurs la journée ou pour faire des formations (formation continue), la réservation de la salle et du bureau pourront se faire en ligne sur le site de la mairie.

11.4 : Créer ou acheter un grand local communal sur la zone d'activité l'autre côté de la nationale (terrain de 17 ha) qui soit utilisable pour faire des soirées mais aussi des anniversaires, des mariages, des manifestations privées et qui soit équipée en matériel audio.

11.5 : Organiser, développer et renforcer des foires et salons sur des thèmes locaux et autres :  Thème sur les produits du terroir de Groslay et de la vallée de Montmorency et des villes jumelées (Schemmerhofen et Mogadouro).

11.6 : Outre la création d'une structure qui vendra des produits d'entretien en vrac, nous favoriserons l'implantation d'une structure qui vend des produits locaux comme c'est le cas dans des communes comme Domont. Nous renforcerons le marché en changeant sa gestion actuelle,  nous rendrons les emplacements gratuits pendant au moins un an, nous le rendrons plus visible et plus attractif.

11.6.1 : Relancer le marché et dissoudre l'association qui le gère.

(12.) Groslay membre actif et réactif au sein de la communauté d'agglomération

12.1 : Les élus Groslaysiens de la CAPV auront l'obligation de publier sur le site internet de Groslay les comptes et le travail effectué par la CAPV ce qui n'est pas le cas actuellement. Les Groslaysiens ont le droit de savoir ce qui s'y passe.

12.2 : Agir auprès du syndicat des communes pour plus d'équité sur la taxe de ramassage des ordures. Faire en sorte que les Groslaysiens payent leur poubelles en fonctions du volume et de la levée et non pas selon un forfait qui n'encourage pas au tri. Les poubelles de recyclage ne devraient pas être facturées et à terme seules les poubelles de déchets non recyclables ou non triées devraient être facturées.